International

Zurich par Mirabaud

La finance est importante pour Zurich. Quand on évoque la Suisse comme place financière, l’association avec la région de Zurich est systématique. Force est de constater que la place financière de Zurich figure parmi les dix premières places financières internationales. À l’échelle mondiale, Zurich occupe le sixième rang et le premier rang en Suisse.

Zurich, Au-delà du temps


Aussi loin que l’on puisse remonter, Zurich et ses alentours ont toujours été un espace habité. La plus ancienne mention du nom de la ville a été retrouvée dans le quartier de Lindenhof sur une pierre tombale datant du IIe siècle. Alors colonisée par les Romains, Thuricum est considérée comme un point de défense stratégique à la frontière de l’Empire et des mondes germaniques. C’est aussi un passage douanier contrôlant les échanges commerciaux. La germanisation Du Ve au XIIe siècle, Zurich est sous domination germanique. Elle passe des mains des Alamans à celles des Francs pour finir sous l’emprise des Carolingiens.

Ces derniers présents pendant près de sept siècles laissent une forte empreinte sur la région. Les Alamans, quant à eux, introduisent la langue germanique, qui, avec le temps, évolue pour devenir l’actuel suisse-allemand et ses nombreux dialectes. Entrée dans la Confédération La ville n’obtient son indépendance qu’en 1218. En 1351, elle devient le cinquième membre à intégrer la Confédération suisse, avant d’en être expulsée en 1440 en raison d’une guerre avec les autres membres du pays. Zurich ne réintègre la Confédération que dix ans plus tard et commence très rapidement son expansion territoriale. Avant la fin du XVe siècle, elle a rallié les communautés de Thurgau, Winterthur, Stein am Rhein et Eglisau.

Révolution libérale...

En 1519, Ulrich Zwingli introduit la Réforme à Zurich. Il devient par la même occasion le curé de la ville. Il est à l’origine de toutes les Eglises réformées de Suisse alémanique. C’est une riche bourgeoisie protestante qui tient les rênes de la ville jusqu’à la révolution libérale de 1830. Cette dernière accélère l’emprise libérale sur le pays et encourage Zurich à se démocratiser dans le courant du XIXe siècle.

 ...et industrielle

Sous l’impulsion de la révolution industrielle, la ville connaît un fort développement économique, territorial et démographique. C’est Alfred Escher, homme politique suisse, qui impose alors une modernisation des chemins de fer et co-fonde institutions et compagnies initiatrices de l’industrialisation et de la croissance économique que connaît Zurich depuis lors.

 ZURICH, LA VILLE DE L’AVENIR

Réputée pour être le cœur financier et économique de la Suisse, Zurich a également été classée en 2012 en deuxième position des villes offrant la meilleure qualité de vie. Sa situation privilégiée au centre de l’Europe en fait non seulement un pôle d’attraction pour les banquiers et les scientifiques, mais aussi pour les touristes amateurs d’art. Entre le quartier de l’Université, la vieille ville et le nouveau quartier tendance de Zürich-West, la ville offre à ses visiteurs des parcours mêlant histoire et modernité.