Communiqués

Mirabaud soutient la FIAC Hors les Murs pour la 5ème année consécutive et étend son partenariat

Paris, le 19 octobre 2021 – Mirabaud soutient pour la 5ème année consécutive le projet d’exposition urbaine de la FIAC Hors les Murs Place Vendôme à Paris et étend son partenariat au parcours artistique du Jardin des Tuileries et du musée national Eugène Delacroix.

L’engagement actif de Mirabaud en faveur de l’art contemporain se déploie bien au-delà de sa collection et de l’acquisition d’oeuvres d’art. S’inscrivant dans les valeurs du Groupe, pionnier de la finance durable et responsable, cette démarche soutient non seulement les artistes de notre temps, mais également des institutions et événements qui permettent de diffuser l’art contemporain auprès d’un public le plus large possible. C’est pourquoi Mirabaud soutient avec passion les initiatives d’intégration de l’art dans l’espace urbain mis à la portée de tous, organisé brillamment par la FIAC Hors les Murs.

« Nous sommes fiers de soutenir cette initiative de la FIAC Hors les Murs qui permet au plus grand nombre d’avoir accès à ces oeuvres monumentales et d’en apprécier la singularité, l’humour, la poésie ou parfois la hardiesse dans un cadre urbain et ouvert » explique Lionel Aeschlimann, Associé de Mirabaud et CEO de Mirabaud Asset Management.

Le partenariat de Mirabaud s’étend cette année à l’ensemble du programme FIAC Hors les Murs qui comprend :

  • l’exposition de l’oeuvre monumentale d’Alexander Calder « Flying Dragon », Place Vendôme
  • une exposition à ciel ouvert d’une vingtaine d’oeuvres et de projets architecturaux présentés en collaboration avec le domaine national du Louvre et des Tuileries au Jardin des Tuileries
  • une exposition de l’artiste Jean Claracq au musée national Eugène Delacroix, sous le commissariat de Claire Bessède (Directrice du musée national Eugène Delacroix).

Depuis 2017, Mirabaud soutient les expositions à ciel ouvert de la FIAC Hors les Murs Place Vendôme. D’une régularité parfaite, la place Vendôme a été dessinée en 1699 par Jules Hardouin-Mansart. Symbole de l’élégance et de l’art de vivre parisien, de la mode et de la joaillerie, elle sert d’écrin chaque année à une oeuvre d’art monumentale. Après la citrouille géante « Life of the Pumpkin Recites » de Yayoi Kusama ou les cents étoiles de mer « To Whom it may concern » d’Elmgreen & Dragset, « Flying Dragon » d’Alexandre Calder sera exposé pour la première fois à Paris. Dernier « Stabile » de l’artiste décédé en 1976, cette oeuvre monumentale rouge flamboyante date de 1975. L’immense dragon rouge ou libellule prenant son envol, d’une hauteur de 11m et d’une longueur de 17m, en acier, sera assemblé à cette occasion au centre de la place du 19 octobre au 18 décembre 2021.

« Le dialogue entre urbanisme, architecture et création participe de l’animation des villes et permet d’en repenser les espaces. » explique Lionel Aeschlimann, Associé et CEO de Mirabaud Asset Management. « Cet engagement questionne l’importance de la création artistique dans notre société, ce regard sensible qui permet à tout un chacun de sortir de sa zone de confort, de se questionner ou de porter un regard nouveau sur notre monde. La créativité est clé si l’on doit innover dans tous les domaines, penser différemment et s’affranchir de la pensée unique. » ajoute-t-il.

Pour illustrer encore d’avantage la capacité de l’art à nous faire porter un regard différent sur le monde qui nous entoure, Mirabaud va s’associer à ArtReview pendant toute la durée de la FIAC. Cette association prendra vie sur Instagram afin d’explorer le regard que posent les artistes, les collectionneurs, les galeristes et la cité dans son ensemble sur cette manifestation unique.