Nos experts dans la presse

L’économie globale restera molle

Tribune de Genève, 24 novembre 2016 - L’environnement global continue d’être caractérisé par une faible croissance démographique et un fléchissement de la productivité, ce qui implique une activité économique mondiale molle, qui risque de s’auto-entretenir.

Première raison: le ralentissement démographique va se poursuivre – et pas seulement dans les pays industrialisés. En effet, selon les prévisions de l’ONU, la part de la population en âge de travailler (16-65 ans) va diminuer ces cinq prochaines années dans la majeure partie des pays avancés. Et la tendance sera similaire pour la Chine. Autrement dit, le capital humain s’érode, contribuant à la faiblesse des points potentiels de croissance.

Un deuxième facteur important concerne la faiblesse des facteurs productifs. Celle-ci concerne deux types de ressources: le travail et le capital technique. Dans un environnement caractérisé par une faible demande, les entreprises investissent (trop) peu pour que la productivité du capital technique – mais aussi celle du travail – augmente. Des chiffres du Fonds monétaire international montrent que la part de l’investissement dans l’activité des économies diminue, en particulier dans les pays industrialisés.

Avec des entreprises qui investissent peu, la productivité apparente du travail et du capital va rester faible dans le futur. Dans un contexte mondial plus hostile au commerce, et au vu des événements politiques globaux récents, le retour de mesures protectionnistes semble plus probable. Ceci représente un frein pour la croissance de la productivité – moins d’intégration commerciale ne va qu’aggraver les problèmes actuels de l’économie globale.

Par Gero Jung, Chef économiste, Mirabaud Asset Management. Paru dans la Tribune de Genève le 24 novembre 2016.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de Mirabaud au moment de sa publication. Ce document a un but informatif uniquement et ne représente en aucun cas une offre de conclure ou un conseil en investissement.  Le contenu de cette publication est susceptible d’être révisé en tout temps et ne saurait en aucun cas engager la responsabilité de Mirabaud.