Nos experts dans la presse

L’économie globale reste atone

Tribune de Genève, 15 septembre 2016 - Les dernières statistiques montrent que l’activité économique en Suisse a été soutenue au deuxième trimestre. effet, la progression a été deux fois plus rapide que celle de l’ensemble de la zone euro. Mais ceci n’est pas le vrai reflet de la vigueur de l’activité économique. Par Gero Jung, Chef économiste, Mirabaud Asset Management.

Comme souvent, le diable se trouve dans les détails, et le constat est moins encourageant. Côté demande privée, la consommation des ménages helvétiques a stagné, et un net recul des investissements en biens d’équipement et dans la construction a été enregistré.

Par contre, la croissance a été dopée d’une part par les dépenses publiques, mais aussi, plus positivement, par le commerce extérieur. En Suisse, un franc sur deux est gagné à l’étranger. Actuellement, ce sont surtout les produits chimiques et pharmaceutiques, de loin les secteurs les plus importants pour les exportations, qui contribuent à la croissance. Malgré ce constat positif, cela ne risque pas de durer.

L’activité économique globale reste atone, les récents sondages ne militent pas en faveur d’une accélération, et la croissance du commerce international s’avère inférieure à celle de l’économie mondiale. Pour l’avenir, peu de signes existants plaident pour une croissance économique soutenue en Suisse. Côté extérieur, l’économie allemande, principal partenaire commercial de la Confédération, devrait ralentir, créant moins de demande pour les produits helvétiques. A titre d’exemple, la Suisse exporte plus au Bade-Wurtemberg qu’en Chine.

Du côté de la demande domestique, les derniers chiffres du chômage - le taux est en hausse - ne militent pas en faveur d’une augmentation du pouvoir d’achat national et donc de la consommation ou des ventes de détail. Conclusion: à court et moyen terme, le dynamisme apparent de la croissance ne va pas durer.

Par Gero Jung, Chef économiste, Mirabaud Asset Management. Paru dans la Tribune de Genève. le 15 septembre 2016.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de Mirabaud au moment de sa publication. Ce document a un but informatif uniquement et ne représente en aucun cas une offre de conclure ou un conseil en investissement.  Le contenu de cette publication est susceptible d’être révisé en tout temps et ne saurait en aucun cas engager la responsabilité de Mirabaud.